Keftedes me kima
Boulettes de viande à la grecque

keftes_1Comme tu l’auras sûrement remarqué, les recettes à base de viande sont rares ici, pour la simple et bonne raison que je n’en mange pas. Cependant, j’ai épousé un carnivore et, parfois, donc, je cuisine de la bête morte viande pour lui faire plaisir. La recette que je te propose nous vient directement de Grèce, c’est celle des boulettes de boeuf (keftedes en Grèce, ou polpettes en Italie) de ma Thia Stamatoula et je peux t’assurer que j’en garde un souvenir délicieux, même si je n’en mange plus.

Que tu sois carnivore toi-même, que tu en fréquentes un, ou que tu veuilles nourrir une armée d’hommes affamés, cette recette est pour toi. Suis-moi, c’est par là.

Pour une quarantaine de petites boulettes de viande
(chez nous, on fait pas les choses à moitié!) (on est grecs où on ne l’est pas!)

  • 1 kilo de viande hachée de boeuf (tu peux aussi choisir de faire boeuf-porc, ou boeuf-agneau, par exemple)
  • 5 tranches de pain de mie
  • 1 grand verre de lait, ou d’eau tiède
  • 2 oignons
  • une petite botte de menthe
  • une petite botte de persil
  • quelques gousses d’ail (selon le goût)
  • un peu d’origan séché (selon le goût)
  • du piment (frais ou sec, selon le goût)
  • 1 œuf entier
  • du sel, du poivre
  • (1 paire de gants fins en latex)
  • une feuille de papier sulfurisé sur une grande plaque
  • une poêle avec de l’huile d’olive (il va t’en falloir pas mal, sache le!)
  • du papier absorbant

keftes_12Pour commencer, hache finement les oignons, la menthe, le persil et l’ail. Casse l’œuf dans un récipient, et prépare le verre d’eau ou de lait.

Sépare la mie du pain de la tranche et ne garde que la mie (tu peux faire sécher la croûte, puis la mixer avec du persil, de l’ail, du parmesan et un peu d’huile d’olive. Tu étales ça sur des demi tomates et tu mets au four. Pas de pertes, et deux recettes en une. Ne me remercie pas.) Tu vas ensuite déposer la mie dans le liquide pour qu’elle se ramollisse.

Quand tous les éléments sont prêts, dépose la viande dans un grand saladier et enfile tes gants (ou pas, tu fais comme tu veux. J’ai toujours vu ma Thia le faire “à mains nues”, mais personnellement je suis incapable de toucher de la viande crue. #teamprincesse) Tu vas ensuite “pétrir” la viande, le pain imbibé et l’œuf. Ajoute oignons, ail, herbes fraîches, piment et assaisonnement en fonction de ce que tu aimes. Une fois que le tout est mélangé, il te faut former de petites boules que tu vas aligner sur le papier sulfurisé.

Deux heures plus tard quand tu auras fini, fais chauffer l’huile dans la poêle et c’est reparti mon kiki pour la cuisson. Quand les boulettes sont bien brunies et parfaitement cuites, poses les sur le papier absorbant afin d’éliminer le surplus d’huile et déguste!

καλή όρεξη!keftes_4keftes_8P.S. Si d’aventure tu prenais tous les risques et décidais de faire cette recette, n’hésite pas à m’envoyer des photos par mail, ou à me taguer sur Instagram @foodetcaetera en ajoutant le hashtag #foodetcaetera. (Je me suis foulée sur la recherche du hashtag, t’as vu?)

Allez, salut!

18 Responses

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Denis!! Et pour m’avoir fait remarquer le bug… J’ai sûrement dû faire une fausse manip (ce ne serait pas la première 😉 ) Et je te rejoins complètement concernant la Grèce!
      Amy

    1. J’aime beaucoup ce que je lis, tu as de la chance d’avoir un homme qui cuisine, c’est la grande classe! 🙂 Un grand merci pour ton commentaire et belle journée!
      Amy

    1. Coucou! Oui elles sont super moelleuses, de cette manière (c’est aussi un subterfuge de femme grecque pour être sûre que c’est suffisamment remplissant ! Et pour te faire grossir des joues afin de les pincer plus facilement!) Merci de ton commentaire! 😉
      Bises,
      Amy

Répondre à Not Parisienne Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top