Cheesecake de fou | New York style

de Aujourd’hui, mon p’tit, je te dévoile LA recette. Celle qui a failli me rendre folle, et qui a obligé le Cher-et-Tendre à en bouffer à toutes les sauces, avec questionnaire à la fin. « Oui mais quand tu dis qu’il était un peu plus aérien que le 19, tu parles d’aussi aérien que le 14 ou plutôt crémeux comme le 12? » Il s’agit de ma recette perso du cheesecake.

Comme je l’avais déjà mentionné ici, à New York, je ne jurais que par celui de chez Eileens. (D’ailleurs, si tu vas à NY, tu DOIS aller goûter cette petite merveille) (Eh ouais, je te donne un ordre, mais c’est pour ton bien, mon enfant!)

Ce cheesecake, c’est un peu mon Graal à moi, tu vois, le truc qui pourrait facilement constituer mon seul aliment si je n’avais pas une peur bleue de prendre du cul on me demandait de ne choisir qu’une seule chose.

Et aujourd’hui, pour toi, et parce que je t’aime bien, je te la donne, la chair de ma chair, l’objet de ma souffrance et de ma sueur (j’aimerai te dire que je sue plus souvent en faisant du sport que de la pâtisserie, mais il faut se rendre à l’évidence, ce n’est pas le cas!)

Fais attention tout de même, y a une petite subtilité à la cuisson : on va cuire ça au bain-marie dans le four (balèze hein!). Il te faudra donc :

  • un moule (si possible à charnière)
  • un récipient qui passe au four type Pyrex, ASSEZ GRAND pour y glisser ton moule et cuire au bain-marie (rigole, rigole, mais j’ai pas contrôlé la dernière fois et le moule passait pas dans le Pyrex. Drame!)
  • du papier d’alu qui, si possible, est assez large pour recouvrir les bords du moule
  • la plaque du four

lm

Crust, pour un moule à charnière d’environ 20 cm

  •  150 g de Grahams Crakers (tu peux aussi utiliser des Speculoos ou n’importes quels autres biscuits de ton choix)
  • 85 g de beurre pommade
  • (50 g de mélange sucre cannelle, si tes biscuits n’en sont pas déjà blindés)

Tu réduis les biscuits en miettes, et tu travailles ensuite la poudre avec le beurre et le sucre. Ensuite, et c’est là qu’il va te falloir un peu de dextérité et de sang-froid, il faut recouvrir l’intérieur et l’extérieur du moule de papier d’alu, jusqu’en haut. Cuisson : 15 minutes à 180°.ingredients

Filling :

  • 400g de Philadelphia
  • 180 g de crème acidulée
  • 200g de sucre
  • 1 gousse de vanille
  • 1 peu de jus de citron
  • 20 g de farine
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 4 blancs d’œufs en meringue

D’abord, tu montes tes blancs en neige. (Personnellement, je les mets toujours avec le récipient une petite dizaine de minutes au congélateur avant de les monter. Mais tu fais ce que tu veux.) Quand c’est fait, tu réserves et tu fouettes en mousse tout le reste, dans cet ordre : sucre et jaune d’oeuf jusqu’à blanchiment, puis Philadelphia et crème acidulée, vanille, jus de citron et enfin farine. Il faut ensuite incorporer doucement la meringue au mélange mousseux, avec une maryse.
tuTu verses ensuite le mélange dans le moule à charnière, tu mets le moule à charnière dans le récipient Pyrex, tu verses de l’eau chaude dans le récipient (donc autour du cheesecake) et tu mets la plaque du four dessous pour récupérer l’eau qui va automatiquement se faire la malle quand ça va commencer à bouillir.

Tu cuis tout ça à 180° pendant 60 à 70 minutes, puis tu éteins le four et tu le laisse fermé (avec le cheesecake dedans!) jusqu’à complet refroidissement. Mets au frigo pendant au moins 3 heures . Au moment de la découper, avance ta petite oreille et écoute le « pssssssh » (aka je suis mega léger), et pense à moi!gh

Photos : Nikon D7000 + 50 mm + 18/200 mm

2 Responses

  1. Mon dieu, je suis perdue.
    Rien que le titre “cheesecake de fou” m’a rendue un peu cinglée et ta description m’a fait saliver vu que comme toi, je pourrais me nourrir exclusivement de cheesecake … Bref, tout ceci est horrible, je ne sais plus quoi faire.

    1. Vu ma réactivité mondialement reconnue, tu peux maintenant remanger normalement et de ce fait, t’envoyer des kilos de cheesecake à la cuillère à soupe (la cuillère à café pour les desserts, c’est so 90’s!) 🙂

Répondre à Amy Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top