Vie d’expat’ | Questions idiotes d’expatriée ignorante

Thursday 26 October 2017

 green card living big apple working easy

 

Quand tu as vécu toute ta vie dans le même pays, généralement, tu sais un tas de trucs. Le fait est que, pour la plupart de ces choses, tu n’es même pas conscient de détenir une information utile. Et puis un jour, tu déménages à l’étranger, et tu te rends alors compte de l’étendue des dégâts. Du coup, tu poses des questions et parfois, appelons un chat un chat, tu passes pour un con. Morceaux choisis :

  • Je commence fort avec la question qui a fait le plus marrer notre entourage : ‘Et sinon, on doit payer l’électricité ?’ Lors de notre emménagement, l’électricité fonctionnait, nous nous attendions donc à recevoir directement une facture, comme en Suisse. Et puis au bout de quelques semaines, comme rien ne venait (et qu’on avait toujours l’électricité !) on en a déduit que la somme devait être incluse dans le loyer. Finalement, on a quand même demandé, et il s’avère qu’aux USA, c’est à toi de t’annoncer au service concerné. Du coup, on n’avait pas payé l’électricité. Voilà, voilà.
  • « Ah mais je sais pas compter les pièces, moi » lancé haut et fort à mes collègues de travail alors qu’elles avaient besoin d’un coup de main pour compter la caisse. En effet, si je suis capable de reconnaître les billets, les pièces de dollars me sont complètement inconnues! (Edit: c’était en 2015. On est en 2017, je ne sais toujours pas compter les pièces!)
  • « Est ce que la prostitution est légale ici? » Bah quoi, c’est une question tout à fait légitime !
  • Toutes les questions à propos des taxes. Et finalement, ce qui les surprend n’est pas tant que l’on ne comprenne pas tout, mais plutôt qu’on cherche justement à comprendre. « Au final, les taxes, tu vas les payer, peu importe comment elles sont calculées. Donc tu payes, ça sert à rien de chercher à comprendre » (!)

green card living big apple working easy

  • « Et sinon, les barreaux aux fenêtres, c’est obligatoire? » Lors de notre dernier emménagement, nous avons visité plusieurs appartements dans le même complexe et certains avaient des barreaux aux fenêtres. Il s’est finalement avéré que seuls les appartements avec des enfants de moins de 7 ans ont l’obligation d’être munis de barreaux. On est quand même bien passé pour des cons vis-à-vis du broker!
  • « Comment je fais pour encaisser un chèque? » Parce que l’américain adooooore les chèques, et que personnellement je n’en avais jamais vu en vrai avant de mettre les pieds dans ce pays. (edit: je ne sais toujours pas encaisser un chèque!)
  • « On a pas de perforatrice dans ce bureau? » Bah, si. Ah oui, les feuilles ont 3 trous ici. (Et les perforatrices ressemblent à des machines de guerre!)

  • « Les toilettes comme ça, c’est pas un problème? » « Bah, non ». (regard interloqué) (L’intimité quand tu pisses, ce concept si européen!)

  • Dans un registre tout à fait différent, toutes les questions ayant trait aux relations amoureuses, qui fonctionnent complètement différemment ici. « Est ce que tu l’aimes? » est complètement tabou avant plusieurs mois, voire années. Dans la même veine, je me suis entendue demander d’une voix intriguée à un ami que je croyais en relation avec une fille depuis plusieurs mois: « Mais, tu vois d’autres personnes? (et par « vois » j’entends bien entendu « couche »). « Bah oui, on a jamais parlé d’être exclusifs. » Suis-je bête!
  • Et puis des choses toutes bêtes: comment payer le parking, parce que les automates sont différents, prendre un ticket de bus/de train et après ça, monter dans le bon bus/le bon train, parce que tu ne connais pas forcément le nom du terminus de la ligne, remplir les papiers administratifs, acheter le bon lait au supermarché et même chercher du travail.

Et puis un jour, tu te retrouves à expliquer le fonctionnement des élections US à des amis américains qui n’ont même pas une vague idée du pourquoi du comment et tu te dis que finalement, tout n’est pas perdu!

Et sinon, vous, vous passez pour des cons parfois aussi? (Rassurez-moi, allez!)

 

green card living big apple working easy

Vous devriez aimer
10 commentaires

Super article ! C’est vrai qu’on n’est pas habitué aux coutumes des pays étrangers… Même en vacances, je me souviens avoir vu des gens aux Etats Unis remplir mes sacs de courses en bout de caisse… Prête à leur laisser un pourboire, ils m’ont dit être payés par le magasin pour faire ça… Ils devraient faire ça en France aussi, surtout au moment de Noël 🙂

MDR super sympa ton article, ils sont trop cool les américains j’ai toujours dit ça hi hi
bisous

Merci, grâce à toi j’ai bien rigolé
bises

Alors mon but est atteint! Merci pour ton gentil message!

Ahh tu m’as fait rire avec l’electricite alors quand j’ai amenage au Canada je pensais que s’etait a eux de m’envoyer automatiquement la facture je n’ai rien recu et un jour un mec (l’ancien locataire) est venue taper a ma porte car c’est lui qui a recu la facture je me suis senti bete d’un coup 🙂 et je lui ai demande comment on faisait pour payer il m’a apporte gentiment le numero de phone a appeller enfin bref pleins d’anecdote et le fameux Bienvenue (you welcome) a chaque fois que je descendais du bus je disais merci au conducteur et lui me repond bienvenue j’etais étonnée je vais voir mon oncle et lui demande comment se fait-il que tout le monde sache que je suis nouvellement arrive dans ce pays 😉
bisou ma belle j’aime bien lire tes articles

Ahahah tu me rassures! C’est fou quand même ce concept de devoir aller courir après les factures, non?

Et oui, les questions de langues, quelle galère, je suis en train d’en faire un article! Bises et a très bientôt! <3
Amy

J’aime beaucoup ton article 😀 Et oui ça doit pas être évident de changer de pays , on ne pense pas à tout, il y a plein de choses qu’on se rend compte seulement quand on est devant le fait accompli j’imagine ! Bon dimanche ! Gros bisous!

Merci de ton passage par ici Mathilde! Effectivement, pas toujours facile de s’adapter !

Hahaha, c’est bien marrant ton article mais allez personne ne peut t’en vouloir tu n’y peux rien si c’est différent là d’où tu viens 😀 Moi je bloque souvent sur les pourboires à l’étranger, des fois je me dis qu’il faut en donner parce que je l’ai lu, mais des fois je me dis que c’est ce qu’ils font croire aux étrangers pour qu’ils en donnent, alors qu’eux mêmes n’en donnent pas : je suis sure par exemple qu’il est précisé dans les guides voyage vers la France qu’il faut laisser des pourboires alors qu’on ne va pas se mentir, nous français n’en laissons jamais, du moins en France 😀

Oui la question des pourboires est souvent bien épineuse! Aux USA ça se fait (c’est même souvent la seule manière qu’ont les serveurs notamment de gagner leur vie..) Mais c’est compliqué de savoir combien donner / a qui et surtout de ne pas se faire avoir…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *