Visiter New York | Avant de partir
Choisir sa période & son itinéraire| Où loger | Passer l’immigration

Depuis la création de ce bébé blog il y a un peu moins d’un an, vous avez été pas mal à me contacter pour avoir des informations pour préparer votre visite de New York et j’ai adoré vous aider à faire de votre séjour un moment unique. Et puis, à force, il s’est avéré que certaines questions et inquiétudes revenaient.

Après plusieurs mois d’intenses recherches et de longues heures de rédaction, je suis donc heureuse de te dévoiler la nouvelle rubrique “Voyages” du blog, intitulée sobrement “New York”. Pensée en plusieurs parties, elle te donnera – j’espère – toutes les cartes pour préparer au mieux ta venue. Bien sûr, tu peux toujours me contacter en plus, hein! Un nouvel article sera publié les samedis durant plusieurs mois, et je prépare aussi quelques surprises! Prêt(e) ? Alors suis-moi, c’est par là:


hors des sentiers battus off road addresses adresses activities manhattanChoisir sa période

L’hiver est terriblement froid (je pèse mes mots) et le vent glacial est parfois à la limite du supportable. Cependant, la période de Noël est superbe, New York sous la neige est magnifique, les rues sont joliment décorées et l’ambiance à Nouvel An est super!

Le printemps ne dure que très peu de temps, mais c’est une période sublime, avec tous les cerisiers en fleurs. Les new-yorkais sont aussi souvent de bonne humeur, probablement ravis d’avoir survécu à l’hiver terrible qui vient de leur passer dessus.

L’été est une période riche, et il y a un tas de choses à faire. Cependant, l’humidité atteint parfois des sommets, et c’est souvent carrément irrespirable!

L’automne, comme le printemps, offre des couleurs magnifiques et un tas de fêtes sympa comme Thanksgiving et Halloween. (Mais c’est aussi une période propice à la pluie, au vent et aux ouragans)

Personnellement, je te conseille les mois de mai – juin et de septembre – mi-novembre. 


Choisir son aéroport

Je passe sur les basiques de réservation de voyage (ne réserve pas 5 jours à l’avance, ou tu devras hypothéquer ta maison, évite Nouillorc Airwouaise, …), mais j’aimerai quand même te parler des 3 aéroports de la région.

Déjà, et à moins d’économiser 40% du prix total de ton voyage, évite Newark. Par pitié. Comme j’en avais brièvement parlé ici, s’y rendre relève de l’exploit et ou c’est long, ou c’est cher, mais dans tous les cas, c’est carrément chiant laborieux.

Laguardia est situé à Queens, compte une bonne heure pour t’y rendre depuis Manhattan, à base de métro + bus. Mais c’est une bonne alternative.

Et puis sinon, tu fais comme tout le monde, et tu arrives à JFK. Alors certes, tu risques de souffrir de l’attente à l’immigration (quoique pas forcément!). Mais au moins, il est super bien desservi en matière de vols et facile d’accès, même si le quartier n’est pas des plus accueillant (ne descend pas trop tôt du métro!)


Demander un ESTA

Si tu n’est pas américain, ou que tu n’as ni Greencard, ni Visa, il te faudra demander un ESTA afin de pouvoir entrer sur le territoire. Ce simple formulaire est à remplir au minimum 72 heures avant ton départ, et il t’en coûtera $14 par personne si tu le commandes sur le site du Gouvernement (ici). (ou $70 si tu décides de tenter l’aventure sur un site qui se termine en .ru… Ne te fais pas avoir!)

Fais également attention à ce que les noms de ton ESTA correspondent exactement à ceux inscrits sur ton passeport. Deuxième et troisième prénom y compris. (Idem pour les billets d’avion!) (Un jour, peut-être, je te raconterai comment la Suisse m’a fourni un passeport aux données inexactes, m’affublant dès lors, pour les USA, d’un prénom composé en lieu et place de mon vrai patronyme!)


Se loger

Avant de prendre une décision, je te conseille déjà de faire une liste (plus ou moins exhaustive) de ce que tu comptes faire/voir durant ton séjour (#psychorigide), et de la faire matcher avec ton budget (se loger est extrêmement cher et la coutume veut que les chambres d’hôtels soient minuscules, avec un rapport inversement proportionnel au prix que tu vas payer.)

Loger sur Manhattan est cher, donc, mais cela offre l’avantage d’être au centre, surtout pour un premier voyage lors duquel ta visite risque de se concentrer en majorité sur ce quartier. Pour un budget plus serré, les quartiers de Long Island City, Brooklyn ou les villes voisines du New Jersey seront moins chers, et sont très bien desservis. Prend encore en compte, dans ton calcul final, le prix du métro / PATH qu’il te faudra obligatoirement prendre si tu n’es pas logé sur Manhattan.

Si tu choisis Manhattan, j’éviterais certains quartiers, comme, au hasard, Times Square, China Town ou encore Port Auhtority ou West Harlem. (Bien entendu, il s’agit d’avis totalement subjectifs, mais renseigne-toi – prix et sécurité – avant de partir!)

Je ne peux malheureusement pas te conseiller un hôtel en particulier vu que je n’ai pas la chance d’être invitée à tester des chambres gratuitement j’habite en appartement depuis Day 1.

Donc, si tu as une bonne – ou une mauvaise – adresse à partager avec nous, n’hésite pas et laisse un commentaire!


Faire sa valise

Déjà, pars léger, il y a de fortes chances que tu ramènes un tas de trucs! 

Que ce soit pour un voyage au printemps, en été ou en automne, prends des vêtements légers mais toujours au moins un vêtement chaud (les températures varient vite et, en été, les lieux publics sont climatisés à 18°!), une paire de bonnes chaussures pour marcher (des baskets suffisent, hein, pas besoin de sortir les chaussures de rando!) et une paire de chaussures “un peu classe” pour le soir.

En été, un tube de crème solaire, des lunettes et un chapeau peuvent t’éviter l’insolation.

En automne, un parapluie ou un k-way en plus peuvent être pas mal.

Et en hiver (décembre à février), sors les sous-vêtements thermiques, les chaussures fourrées (et imperméables, c’est indispensable), les gros manteaux, et tous les accessoires de grand froid (gants, écharpes, mitaines, cache-oreilles, chaufferettes, et feu de bois, rien ne sera de trop, crois-moi!…)

N’oublie pas ton appareil photo, des pansements contre les cloques, un sac un peu safe pour éviter les vols, ton ESTA, et…. les différents guides de Foodetcaetera!


Passer l’immigration

Assieds toi et prend une grande respiration, je suis sur le point de contredire tout ce que tu as pu entendre au sujet des agents de l’immigration américaine! Au jour d’aujourd’hui, je suis rentrée sur le territoire américain 6 fois, 3 fois sous ESTA, 3 fois sous VISA, et je n’ai jamais eu le moindre problème. Au pire, l’agent était juste poli, au mieux carrément sympathique.

En général, après avoir fait la queue (entre 1 et… 6 heures!) il te faudra montrer ton passeport ainsi que ton ESTA (d’ailleurs, si tu reviens plusieurs fois avec le même ESTA, tu devrais pouvoir couper la file, et donc gagner un temps conséquent!). Garde ton billet de retour et la confirmation de réservation de l’hôtel sous le coude, au cas où. L’agent va ensuite probablement te demander si tu viens pour le business ou pour le plaisir, si tu es déjà venu aux USA, voire s’intéresser à ce que tu fais dans la vie ou ou te demander où tu comptes loger*.  Il va ensuite te prendre en photo et relever tes empreintes, et tu devrais être good to go!

Dans l’hypothèse où cela ne se passerait pas bien, garde ton calme, n’élève pas la voix et ne pose pas trop de questions. Il est tout à fait possible qu’on t’emmène dans une pièce séparée afin de faire des contrôles plus poussés (sur je-ne-sais-quoi). Personne ne va rien t’expliquer, ni te parler du temps que ça va prendre. Si tu voyages en groupe, pense à discuter avec tes amis sur la conduite à adopter si l’un d’entre vous doit mettre plus de temps que les autres. Mais surtout, prend ton mal en patience, il y a fort à parier que tu en ressortiras rapidement mais sans autre info que “it’s the law”.

Sache aussi que l’utilisation de ton téléphone, appareil photo et caméra sont interdits dans l’enceinte de l’aéroport, et que c’est le genre de règles avec laquelle la sécurité ne rigole pas tellement.

Souris, vas-y zen et sympatique même si tu viens de patienter 4 heures dans la file et ça devrait passer comme une lettre à la poste. Et va aux toilettes dans l’avion!

*Parfois, même, il te parlera d’un fromage de l’Ouest Américain qui porte ton nom. Je tenais à te le préciser!


Une question? Une remarque? Une suggestion? Une info qui manque? Commente ou envoie-moi un message grâce au formulaire de contact!

Allez, salut!

7 Responses

  1. Super tes bons plans 🙂
    Pour le logement, nous en avons testé plusieurs.
    Près de colombus circle, nous avons testé l’hôtel Hudson désigné par Starck. Nous avions adoré, mais heureusement que nous avions eu un surclassement (je ne sais pas pourquoi d’ailleurs) car les chambres sont très petites et il ne faut pas hésiter à demander à changer de chambre si trop de bruit (nous en avions eu une donnant sur d’énormes condenseurs donc un peu l’horreur).
    On a testé il y a trèèèès longtemps, l’hôtel 17 et l’americana inn, qui sont a priori toujours de bons rapport qualité prix.
    Nous avons bien aimé les apparts via air bnb.
    Et sinon, je veux bien que tu nous racontes ton histoire de passeport et si ca a des conséquences pour ta vie aux US. C’est dingue ce truc….

    1. Merci pour ton commentaire! C’est effectivement des problèmes qu’on me rapporte souvent: la taille mais aussi le bruit, car entre les gens qui ne sont pas habitués, les fenêtrs mal isolées ou qui donnent sur des trucs hyper louches (comme tu le racontes!), c’est parfois difficile de trouver le sommeil! Belle journée, Emilie!

      Amy

  2. Je découvre ton chouette blog ! Ben dis donc, je suis bien contente de t’avoir croisée sur Insta! Je suis fan de déco, de food et de New York (et des voyages en général) !! Je vais me lire tous tes articles durant mes pauses au boulot!
    Je fais mon deuxième séjour à NY en octobre prochain avec deux copines, pour Halloween, on a trop hâte et on est surexcitée!!! Le premier était en novembre 2014 pour mon voyage de noces, et nous avions fêté Thanksgiving avec la famille de notre Air BNB, c’était génial.
    J’espère que les couleurs de l’automne seront encore au RDV mais qu’il fera assez doux encore pour mon prochain séjour.
    En tous cas, je note bien toutes tes adresses! merci Amy!

  3. Hello Amy !

    Très chouette blog, dommage que je le découvre un peu tard, j’étais à New York fin mars, c’est ballot … ce sera pour une autre fois !
    J’ai atterri à Newark, j’ai pris un shuttle et un train direction Manhattan, je dirais 1 h à tout casser, ça ne m’a paru ni loin ni compliqué ! Peu d’attente à l’immigration (j’ai atterri à 20h un jeudi), j’ai peut être été chanceuse … mais cet aéroport ne mérite pas d’être dédaigné (surtout si tu économises 40% !).
    J’ai logé à Brooklyn avec ma famille dans un appartement Airbnb parce que c’était beaucoup moins cher qu’à Manhattan, quartier de Bushwick. Aucun souci niveau sécurité, l’appart était dans une rue calme, heureusement, car pas d’isolation ! Et très bonne connexion en métro direct avec Lower Manhattan et Midtown. Punaise, rien que d’en parler, j’ai envie d’y retourner !!!

    1. Mince, garde-le sous le coude pour une prochaine fois! J’avoue que niveau immigration, Newark c’est la fête (quoique j’ai eu attendu 40 minutes à JFK, c’est vraiment au coup de bol il me semble!) Et puis niveau logement, j’adore Brooklyn, c’est top, mais c’est vrai que si tu cherches l’expérience bling bling à l’Américaine, rien ne vaut Manhattan, à mon avis! 😉 Je comprends ton envie d’y revenir, la première fois que je l’ai quittée, ça m’a brisé le cœur, je voulais juste y retourner! Merci de ton passage et à bientôt!
      Amy

Répondre à Nicole Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top